Empowerment,  Interview,  Sport

Coach sportive : Morane nous raconte son changement de vie

Il y a quelques mois j’ai eu le plaisir de rencontrer Morane, coach sportive.
Anciennement salariée dans les ressources humaines, elle a décidé de tout plaquer pour commencer une formation de coach sportive. Elle partage son dynamisme et ses projets, food et healthy à sa communauté et ses élèves via son compte Instagram.
Véritable boule d’énergie, Morane nous raconte son parcours et ses astuces pour être toujours à fond et sortir de sa zone de confort en se challengeant continuellement.

 

Hello Morane, peux tu te présenter en quelques mots ?

Bien sûr. Je m’appelle Morane Laik, j’ai 27 ans et je suis coach sportive. Une fois diplômée de mon école de commerce, j’ai commencé à travailler dans les ressources humaines.
Tous les jours coincée derrière un bureau, j’ai rapidement trouvé mon job ennuyeux. Au bout d’un an et demi j’ai ressenti le besoin de changer de vie.

 

Quel a été le déclic pour te lancer dans cette nouvelle vie ?

Je travaillais pour une entreprise de fast fashion et mon travail n’avait pas de sens à mes yeux. Dix ans me séparait d’une vie professionnelle cool. J’avais envie de plus d’indépendance, je me voyais plus libérale que salariée.
Durant mes études j’ai eu l’opportunité de donner des cours de math et ça fonctionnait : j’étais pédagogue et patiente avec des personnes de tous niveaux. Je considérais ça comme un acquis validé. Faire progresser les autres m’a toujours intéressée. Plus jeune je faisais également du scoutisme : en tant qu’animatrice face à un groupe ça fonctionnait aussi.
Mais toutes ces réflexions ont pris un an!

 

View this post on Instagram

🤪SAMEDI TOUT EST PERMIS⁉️ Lâchez-prise pour que votre vie soit plus pétillante ✨ . . C’est ce que j’essaie d’ajouter à chaque cours pour que le moment soit plus agréable . Le rythme à tenir : Un squat – une blague – un squat une blague 🙃 Je trouve ça dommage pour un coach de juste délivrer une série de consignes et de corrections en l’absence d’éléments FUN. Ce serait comme boire du coca sans bulles😱… ou une burrata sans huile d’olive😱😱… ou un guacamole sans ses épices 😱😱😱 . . Il y a évidement des jours où je suis moins en forme, contrariée… je ne suis pas une machine, mais m’efforce de ne pas écouter cette partie de mon esprit en cours. . . 💯Les cours c’est pour vous ! C’est votre moment loin du travail et de la maison. Je serai toujours là pour vous apporter ses bulles, son huile et ses épices 🔥❤️✨ . Et vous de quoi avez vous besoin pour 🌶votre vie ❓ . Sur ce, je me rend à un gros barbuck familial 🍗🍖🥔 Puis au Klay pour Circuit et Abdo/Fessiers 💪🏻🍑🔥 . Et je vais apporter des épices à tout le monde 🌶❤️🌶❤️🌶 . . . 📸 @dompilatesbarre #lacherprise #fun #enjoylife #goodvibes #positivevibes #coachlife #coaching #coach #fitgirl #fit #fitnessgirl #fitness #healthy #healthyfood #healthylifestyle #saturday #weekendmood #paris

A post shared by Morane LAIK (@morane.fit) on


Une fois diplômée as tu rencontré des difficultés en débutant ta nouvelle activité de coach ? Quelles solutions as tu trouvées pour les dépasser ?

Si je n’ai jamais considéré retourner travailler dans les RH, j’ai été confrontée à quelques doutes.
J’ai commencé par donner des cours au Klay, une énorme structure de luxe avec des gens exigeants. J’ai dû passer de débutante à confirmer très rapidement.
Je suis restée un an en alternance au Klay en suivant ma formation à l’IMF (l’institut des métiers de la forme). Physiquement je ne me laissais pas le choix, même si certains cours étaient plus durs que d’autres.
Moralement ça a été plus challengeant.
J’ai dû me faire ma place parmi une grande équipe , tous des bombes, alors que je n’avais pas de domaine d’expertise : ni boxeuse, ni danseuse etc. Certains sportifs de haut niveau terminent leur carrière en tant que coach. Ce n’était pas mon cas.
On me demandait ma spécialité et je répondais « aucune, je suis experte en rien » mais du coup nulle en rien non plus (rires).

 

Tu marches beaucoup aux défis et aux challenges. C’est quoi ta recette pour aller toujours plus loin et te dépasser ?

Se fixer un objectif.
Lorsque l’on est coach on fait faire du sport aux autres mais on peut s’oublier extrêmement vite et rentrer dans une routine. Par exemple, je ne suis pas une coureuse mais j’ai décidé de faire le semi-marathon de Paris. Je vais peut-être commencer la pole dance.
C’est important de garder une activité personnelle, quelle qu’elle soit afin de se challenger en permanence. Donner aux autres mais aussi se donner à soi.

 

Pour moi, la clé c’est de ne pas se mettre la pression pour trouver une autre activité.

 

Sous un de tes posts Instagram tu cites « le succès débute à la fin de notre zone de confort ». Quel meilleur conseil pourrais tu donner à celles et ceux qui souhaitent changer de vie sans savoir par où commencer ?

Quitter un emploi n’est jamais facile. En ce qui me concerne j’ai saisi une opportunité. Mon entreprise déménageait en Suisse, le contrat ne m’intéressait pas. Le refus du contrat a entrainé une rupture conventionnelle. Suite à ça je ne me suis pas pressée. J’ai commencé par ne rien faire.
Je suis partie en vacances. J’ai commencé une activité de bijoux, ça m’occupait l’esprit.
J’ai commencé à faire plus de sport, le déclic est arrivé tout seul.
Pour moi, la clé c’est de ne pas se mettre la pression pour trouver une autre activité.
J’avais suffisamment travaillé pour avoir le droit au chômage. J’ai cotisé pour ça et ça m’a permis de mûrir mon projet et de mettre en place ma reconversion sans stress.

 

View this post on Instagram

💪🏻LEARN , CHANGE & QUESTION YOURSELF 🤓 . . « The game changer » Film que j’ai vu hier sur des athlètes Vegan. Toute une enquête faite par un combattant MMA (James Wilks) alors qu’il était blessé sur les réels besoins de nos muscles en protéines, la qualité et l’origine de ces protéines… 😳Je ne suis toujours pas remise de ce que j’ai appris, à quel point la viande trouble notre sang et l’empêche de faire son travail, contrairement à toutes les idées reçues par les oufs des PROTS 🥩🍗🍖 Nous suivons dans le reportage plusieurs recordman/woman de disciplines vraiment variées, qui ont vu leur performances accroître en passant à une alimentation issue des plantes… . Ps : Le film est produit entre autres par James Cameron, Arnold Schwarzenegger, Jackie Chan, Lewis Hamilton, Chris Paul et Novak Djokovic… 🥦A VRAIMENT méditer . . . . . 🥬Vais-je devenir vegan ? Bon, J’ai mangé de la Burrata hier soir et du saumon ce midi… c’était le hasard…. 🙄mais il est évident que je vais remettre un sacré paquet de choses en cause et réfléchir différemment. . Ça rentre aussi dans la case « Sortir de sa zone de confort » que de se remettre en question. . . Voyez à tout prix ce reportage et dites moi ensuite si vous êtes plus 🥩ou 🥦? . . #thegamechanger #vegan #athlete #veganatlethes #green #veggie #veggielifestyle #plantbaseddiet #plants #healthydiet #diet #performance #nopainnogain #fitgirl #healthylifestyle #healthy #training #girl #duo

A post shared by Morane LAIK (@morane.fit) on

 

Que penses tu du cliché « femme musclée absence de féminité » ? Tu as déjà été confrontée à du sexisme depuis que tu es coach ?

En général les femmes athlétiques ont suffisamment confiance en elles. Déjà vis à vis des hommes qu’elles dépassent physiquement ce qui enlève une petite catégorie (rires).
Les clichés peuvent aussi venir des femmes. Dans le milieu du sport, comme partout, il y a tous types de profils. Des personnes bienveillantes et d’autres qui le sont un peu moins. J’ai déjà entendu de la bouche d’une femme que j’étais trop musclée.

 

Tu as été certifiée pilates fusion en octobre 2018. Comment as tu découvert le pilates ?

C’est une coach du Klay, Adèle Van Damme qui a créé le pilates fusion. Suite au succès du cours au Klay, elle a décidé de former des gens, des petits soldats pilates fusion, pour aller diffuser les cours dans tout Paris.
J’ai fait partie de la première promo, depuis il y a eu environ cinq sessions de formation. On est une quinzaine de trainers à donner ce cours aujourd’hui. (N.D.L.R. Depuis Athletic fusion a été lancé. Les différents cours sont regroupés sous le nom de Fusion Workout)

 

L’été dernier tu as développé un nouveau concept : des workshops en nutrition sportive.
Tu peux nous en dire plus ?

Oui tout à fait. J’ai lancé ce projet avec une nutritionniste, Lisa, que je connais par soeurs interposées. On s’est dit que ce serait sympa de mêler nos domaines d’expertises.
On me pose souvent beaucoup de questions de nutrition, certaines auxquelles je peux répondre et d’autres non n’étant pas nutritionniste moi même.
On a échangé sur différents thèmes, par exemple la pomme ou le petit-déjeuner, puis l’idée était de cuisiner toutes ensembles avec les personnes inscrites au workshop et de déguster ensuite dans une ambiance très conviviale.

 

View this post on Instagram

🥑WORKSHOP#2 L’APÉRO SAIN 🥑 Pour éviter que ça à se termine toujours en « chips – saucisson » . Vous voulez de nouvelles idées pour profiter des apéros de l’été sans vous frustrer ou culpabiliser ❓ @lisarems Nutritioniste et moi meme nous réunissons à nouveau pour partager avec vous conseils et recettes 💯saines ! . . Au programme, . 🔎Talk Nutrition avec entre autres focus sur les LIPIDES 👩🏻‍🍳Apprenez a réaliser 4 recettes d’apéro saines . 🍽 Dégustons ensemble notre meilleur apéro ! . . Alors tenté❓ 📆Dimanche 30 Juin . ⏰17H à 19H Lien d’inscription dans ma Bio . On n’hésite plus ! . #workshop #food #cours #cuisine #nutrition #apero #aperitif #recettehealthy #healthy #healthyfood #foodporn #recipe #recipes #love #event #paris #foodlover #fitness #wellness #aperosain #mangersain #unespritsaindansuncorpssain

A post shared by Morane LAIK (@morane.fit) on

 

Plus l’alimentation est complexe à digérer plus on sera fatigué. Une bonne alimentation permet d’être au maximum de ses capacités.

 

Tu dis souvent que tu es la dernière couchée mais aussi la première levée, comment fais tu pour être aussi dynamique ?

Le sommeil et une bonne alimentation.
Ça peut paraitre bête mais il y a certains aliments qui fatiguent. Par exemple, le petit-déjeuner classique français, croissant etc. est très difficile à digérer. C’est très gras donc ça prend de l’énergie. La digestion classique prend déjà 30% de notre énergie d’où l’assoupissement après les repas. C’est un boulot (rires).
Plus l’alimentation est complexe à digérer plus on sera fatigué. Une bonne alimentation permet d’être au maximum de ses capacités.

 

Quels sont les aliments à éviter en priorité ?

Les mauvais gras. Favoriser l’huile d’olive plutôt que le beurre.
L’avocat et les fruits à coque sont de très bons gras. La graisse animale est fatigante à digérer par l’organisme également, au contraire du poisson, source d’oméga 3.

 

Merci pour toutes tes astuces Morane.
Pour terminer, quelle est la chose la plus audacieuse que tu as pu faire ?

Ce changement de vie.
C’était un vrai risque. Je suis redevenue étudiante, sans argent. Ce n’était pas facile de changer de train de vie. Je commençais à 7h et j’avais un boulot en fin de journée pour payer ma formation.
C’était mon projet et je voulais l’assumer. Je pense que c’est aussi la raison pour laquelle je l’ai autant savouré.

 

Pour retrouver Morane :

Cours signature “Cardio’Fit” le mercredi à 20h30 au Must Institute
Pilates fusion le jeudi à 19h30 : 20 rue Sibuet 75012 Paris et le vendredi à 18h30 : 6 avenue Vavin 75006 Paris
Le planning des cours est également disponible sur son compte instagram .

 

 

Un commentaire

  • Sainte-Claire

    Bonjour,

    Merci pour cette interview Victoria M.
    Plein d’énergie et beaucoup d’idées applicables
    à toutes les tranches d’âge ; c’est toujours positif !!!

    👍

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *